SITE EN MAINTENANCE - COMMANDES IMPOSSIBLES - MERCI DE BIEN VOULOIR NOUS EXCUSER

tel 0 820 1000 33

Mon panier:

0 produit(s) - 0,00 €
Votre panier est vide.

Tout savoir sur l'entretien de la piscine

Tout savoir sur l'entretien de la piscine

Résultat de recherche d'images pour "entretien piscine"

La filtration de l’eau de votre piscine est essentielle : elle représente 80 % du traitement de l’eau. C’est le poumon de la piscine. Pour calculer le temps de filtration nécessaire en heures, divisez la température en degrés par deux (par exemple une piscine à 24°c doit être filtrée au minimum 12h par jour). Au-delà de 27° c’est 1h en plus par degré supplémentaire.

Il est conseillé de filtrer l’eau de la piscine en journée, aux heures les plus chaudes. Astuce : avant de vous baigner, pensez à prendre une douche et nettoyer vos pieds dans le pédiluve

 

1 L'équilibre de l'eau

A. Le test du PH
Le pH de l’eau varie selon les régions et les moments. Bien ajusté, il garantit l’efficacité des produits d’entretien (chlore, brome ou oxygène actif).- Un pH inférieur à 7.0 est acide. L’inconvénient ?  Irritations et démangeaisons possibles pour les baigneurs et corrosion probable de vos équipements (notamment des pièces métalliques).
- Un pH supérieur à 7.4 est alcalin. Les conséquences ? Cela réduit l’efficacité des traitements, trouble l’eau et crée des dépôts calcaires.Vérifiez chaque semaine qu’il se situe entre 7.0 et 7.4 (entre 7.0 et 7.6 pour un traitement au brome). Contrôlez également le pH après chaque événement particulier : orages, forte affluence dans la piscine.Comment faire ? Il existe 3 possibilités :
La languette

Facile à utiliser et précise, elle s’utilise tout au long de la saison et fournit en même temps d’autres informations comme le chlore et le TAC.
Le testeur électronique

Il n’y a pas plus précis !  Il doit cependant être rééquilibré plusieurs fois dans la saison.Il existe également des testeurs qui conjuguent la simplicité des bandelettes et la fiabilité du testeur électronique. Ils affichent numériquement le TAC, le pH et le niveau de chlore (Tru Test).
Le testeur électronique
Comment réguler le pH de votre piscine ?

Pour atteindre les valeurs idéales de pH, vous pouvez utiliser un réducteur ou un rehausseur de pH Si le pH est supérieur à 7,4 (ou 7,6 pour les traitements au brome), utilisez du pH-. Si le pH est inférieur  à 7, utilisez du pH+.Astuce : La régulation de pH se fait progressivement (de 0,2 en 0,2), toutes les 3 ou 4h dans une même journée. Laissez la filtration tourner pendant le traitement et attendez 4h avant de vous baigner.
Astuce : La régulation de pH se fait progressivement (de 0,2 en 0,2), toutes les 3 ou 4h dans une même journée. Laissez la filtration tourner pendant le traitement et attendez 4h avant de vous baigner.
B. Le test du TAC (Titre Alcalimétrique Complet)
Si vos tentatives de régulation de pH ont échoué, vous pouvez alors vérifier le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) de l’eau avec un testeur électronique de TAC.Le TAC doit se situer idéalement entre 80 et 120mg/L.
Vous pouvez ajuster un TAC trop faible grâce à un produit spécifique : le rehausseur de TAC.

2 La désinfection

La désinfection de l’eau de votre piscine est essentielle, quel que soit votre système de filtration. Pourquoi ? Parce que les sources de contamination de l’eau sont nombreuses et inévitables : le baigneur amène de la transpiration, des dépôts de crème solaire, des sécrétions et l’environnement amène des végétaux, du pollen, des insectes…Avant toute désinfection, pensez à équilibrer votre eau (test pH ou TAC).

 

A. La désinfection choc

Pour la mise en route et la remise en route de votre piscine après l’hiver, il est nécessaire d’effectuer un traitement de choc, pendant lequel vous laisserez tourner la filtration (au moins 24h)Il existe 3 traitements différents : le chlore, le brome ou l’oxygène actif, que vous pouvez compléter par un traitement anticalcaire (à faire une fois par an).- Chlore choc + : méthode la plus simple et la plus économique. Diffusion rapide
-: forte odeur si le pH n’est pas équilibré ou en cas de surdosage de chlore. Peut attirer les guêpes. (il existe un produit anti-guêpes)- Brome choc+ : sans odeur, il n’irrite ni la peau ni les yeux. Adapté aux régions à température élevée et aux eaux calcaires.
- : inefficace en cas de pH inadapté.- Oxygène actif choc :   + : pas de risques d’allergie ou d’irritation et sans odeur. Dosage facile. Idéal pour les piscinettes sans filtre à cartouche et les spas.
- : prix plus élevé que le chlore, moins adapté aux régions chaudes (moins efficace au-dessus de 27°C)

B. La désinfection régulière ou désinfection lente

Après la désinfection choc de mise en route, votre piscine a besoin de traitements réguliers. Ces traitements réguliers dépendent du mode de désinfection choc choisi.

Si désinfection choc a été faite au chlore
, continuez le traitement avec du chlore lent ou un multifonction.
Le multifonction 5, simple et rapide à utiliser, est un désinfectant qui contient également un anti-algue, un clarifiant, et sur un effet longue durée grâce au stabilisant. Toutefois, le chlore associé à un anti-algue, un anticalcaire et un clarifiant possède une efficacité supérieure au multifonction.Astuce : Avec un liner, évitez les produits contenant du sulfate de fer qui décolorent la ligne d’eau.

Si désinfection choc a été faite au brome,
continuez le traitement aux pastilles de brome, diffusées grâce à une machine spécifique : un brominateur.
Il faut compléter ce traitement avec un anti-algue (privilégiez un anti-algue non moussant en cas de présence d’un système de nage à contre-courant, d’une fontaine ou tout autre dispositif remuant l’eau) et un floculant si votre piscine est équipée d’un filtre à sable.
Si désinfection choc à été faite à l’oxygène actif
, vous pouvez utiliser un sachet multi-action, très simple à utiliser.Et pourquoi pas un traitement au sel ? Simple d’utilisation, le traitement au sel permet de ne pas manipuler de produits chimiques.  Il est toutefois nécessaire d’utiliser également un régulateur de pH et un stabilisant (certains sels sont déjà mélangés à un stabilisant). Le procédé fonctionne avec du sel et un électrolyseur qui produit une désinfection permanente. On peut procéder à un traitement de choc en programmant l’appareil au maximum.Sous quelle forme ? Les traitements existent en poudre, en liquide, en pastilles, en granulés. Les dosages sont à adapter selon les volumes de piscines ou des piscinettes.-    La poudre est plus économique mais elle nécessite une dosette et un calcul à faire pour le dosage, précisé sur la notice.
-    Le liquide est prêt à l’emploi et agit plus vite. Il est aussi nécessaire de calculer le dosage.
-    Les pastilles effervescentes permettent un dosage plus facile.
-    Les granulés se dissolvent plus rapidement.

3 Problèmes et solutions

A. L'eau est verte
A. L'eau est verte

L’eau verte est due à une présence d’algues. Pour résoudre ce problème, voici comment procéder :- Brosser les parois de la piscine en insistant sur les parties où sont présentes les algues notamment sur la ligne d’eau
- Laver le système de filtration
- Mettre la filtration en fonctionnement continu
- Tester votre eau (pH et TAC) et réguler votre eau si nécessaire (pH+, pH-)
- Effectuer une désinfection de choc
- Effectuer un traitement curatif anti-algue (algicide). Le produit se nomme « rattrapage eau verte » ou « anti-algue ». Attention, en cas de présence d’un système de nage à contre-courant, d’une fontaine ou tout autre dispositif remuant l’eau, préférez un anti-algue non moussant, qui possède un spectre plus large sur la désinfection des algues.
Astuce : le traitement rattrapage eau verte peut être utilisé à la place de tout type de traitement choc (chlore, brome, oxygène actif),
- Si filtre à sable, effectuer une floculation rapide.
- Redémarrer la désinfection régulière (chlore lent, brome lent, oxygène actif)Pensez-y : Très difficile à enlever, l’algue moutarde (elle se voit vite et se positionne sous les hublots, les marches….)  se traite de la même manière à associer avec un anti-algue non moussant au niveau des parois avec du chlorifix en granulés.

B. L'eau est laiteuse ou trouble

B. L'eau est laiteuse ou trouble Pour rendre votre eau claire et transparente, des solutions existent !

Clarifiant cartouche en prévention (chaussette)

Choisissez un clarifiant adapté au type de filtration (sable ou cartouche). Éteignez la filtration et versez le clarifiant liquide parfaitement dosé sur la piscine plutôt le soir. Pendant la nuit,  les particules et les impuretés vont se rassembler au fond de la piscine. L’eau devient cristalline  au matin ! Vous n’aurez plus qu’à évacuer délicatement la couche d’impuretés (avec la filtration en position vidange).

Laisser un commentaire

Désolé, vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.