SITE EN MAINTENANCE - COMMANDES IMPOSSIBLES - MERCI DE BIEN VOULOIR NOUS EXCUSER

tel 0 820 1000 33

Mon panier:

0 produit(s) - 0,00 €
Votre panier est vide.

Les Traitement de l'eau de piscine

 Solutions pour le traitement de l'eau de votre piscine.

 

traitement piscine On distingue 7 modes de traitement de l'eau de piscine : le chlore, le brome, l'oxygène actif, le PHMB, les ultraviolets, l'électrolyse par le sel et la ionisation.

Le choix de votre traitement de l'eau de votre piscine dépendra de plusieurs facteurs :

  • Du PH de l'eau de votre piscine : en effet, tous les traitements fonctionnent seulement à un certain PH.
  • Chaque traitement de l'eau a un rôle particulier et ne suffira pas seul : oxydant, désinfectant, etc.

On dit d'un traitement chimique qu'il est désinfectant quand il est capable de tuer les micro-organismes tels que les bactéries, virus, champignons... Il est oxydant s'il est capable de décomposer ces micro-organismes.

 

  Principe

 

Avantages

 

Inconvénients

 

Chlore
  • Le chlore permet de lutter contre les champignons, les algues et les bactéries.
  • Divers formats : pastilles, liquide, granulés, comprimés et traitements automatiques.

 

  • Peu onéreux.
  • Très efficace.
  • Désinfectant et oxydant.
  • Simple d'utilisation.

 

  • Encombrant : grandes quantités nécessaires au traitement de l'eau.
  • Dérègle le pH de votre eau de piscine.
  • Odeur désagréable.

 

Brome
  • Le brome est un désinfectant très réactif et un oxydant qui possède les mêmes qualités que le chlore : ce traitement de l'eau élimine microbes, bactéries, algues, champignons.
  • Divers formats : pastilles et tablettes.

 

  • il est peu sensible à la température de l'eau : il reste extrêmement réactif dans une eau chaude.
  • Le brome n'a pas d'odeur nauséabonde.

 

  • Onéreux.
  • Dissolution plus lente que le chlore.

 

Oxygène    actif
  • L'oxygène actif  (H2O2) est un oxydant très puissant. C'est un très bon algicide (lutte contre les algues). En revanche, il ne désinfecte pas. Il doit donc être associé à un désinfectant.
  • Divers formats : granulés, sachets et liquide.

 

  • L'oxygène actif dans l'eau n'a pas d'effet secondaire, contrairement au chlore et au brome qui peuvent entraîner des désagréments s'ils sont mal dosés.
  • Très réactif.
  • Compatible avec tous types de traitements.
  • Peut être utilisé avec tous types de revêtements.

 

  • Très sensible au taux de pH de l'eau.
  • Très sensible aux UV.
  • Très sensible à la température de l'eau : plus l'eau est chaude, plus son efficacité se trouve réduite.

 

PHMB*
  • Produit désinfectant non oxydant : il lutte efficacement contre les bactéries et champignons, mais il ne détruit pas les algues.
  • Divers formats : liquide et pastilles.

 

  • Inodore.
  • Traitements réguliers mais peu fréquents.
  • Non sensible aux variations du taux de pH.
  • Non sensible aux UV.
  • Non irritant.
  • Effet floculant : il affine la filtration des filtres à sable.

 

  • Ne détruit pas les algues : doit être complété par de l'oxygène actif.
  • Pas compatible du tout avec le chlore, le brome et le cuivre (utilisé pour affiner la filtration).
  • Ne peut être utilisé en traitement de choc : préférez l'oxygène actif pour cela.

 

Ultraviolets
  • Les rayons UV permettent de détruire les bactéries, les algues et les microbes de l'eau de votre piscine.
  • Le traitement par UV fonctionne en continu grâce à une lampe spécifique qui est intégrée dans le filtre de la piscine. Une fois filtrée, l'eau passe par un bloc où sont émis des UV.
  • Les UV transforment l'ADN des éléments qui sont irradiés (microbes, algues...) et les détruisent ou les oxydent.

 

  • Procédé non chimique.
  • Les UV ne font pas varier le taux de pH de l'eau.

 

  • Nécessité de renouveler la lampe à UV toutes les 8 000 heures.
  • Nécessité de compléter le traitement de l'eau avec un produit désinfectant : chlore, brome...
  • Onéreux : environ 2 500 € à l'installation.

 

Électrolyse    du sel
  • On verse une faible quantité de sel dans l'eau de la piscine (entre 3 et 5 g/l).
  • Puis avec les électrodes d'un appareil électrique, le sel est transformé en chlore.

 

  • Peu contraignant : vous n'avez rien à faire.
  • Coût d'utilisation peu onéreux vous n'avez qu'à acheter du sel.
  • Confort de baignade : pas irritant.

 

  • Investissement de départ onéreux : à partir de 1 000 €.
  • Dérègle beaucoup le taux de pH de l'eau.

 

Ionisation cuivre    argent Les électrodes de cuivre et d'argent, installées sur la filtration, créent des ions de cuivre et d'argent. Ceux-ci ont un effet anti-algue et désinfectant
  • Traitement naturel et automatique.
  • Réduit l'utilisation de produit chlore de 80 %.

 

  • Investissement de départ : environ 2 500 €.
  • Contrôle des ions et du pH régulier.

 

* PolyHexaMéthylène Biguanide

 

Laisser un commentaire

Désolé, vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.